GAEC LA FERME DE LA MALATERRIE
Vente directe de la viande NON OGM de l'Aveyron
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
Le printemps est là!

vign1_3_mai_2015_012

vign1_3_mai_2015_026

vign1_3_mai_2015_071

vign1_3_mai_2015_084

vign1_3_mai_2015_033

vign1_3_mai_2015_104

vign1_3_mai_2015_017

vign1_3_mai_2015_102

vign1_3_mai_2015_038

vign1_3_mai_2015_094
Veaux
Vign_dsc02185
Nos veaux naissent en plein air. Ils restent avec leurs mères jusqu'à 5-6 mois, ensuite, ils sont sevrés et commencent leur vie d'adolescents.
Les veaux ne sont pas enfermés dans les bâtiments. Ils restent avec leurs mères dans des prairies naturelles.
A leur période de maturité, les veaux mâles sont engraissés avec un complément alimentaire garanti SANS OGM. Je garde les veaux femelles pour le renouvellement du troupeau.
 
  • Je respecte la nature de mes animaux: je ne coupe, ni ne brule pas leurs cornes
  • Je laisse le plus de temps possible les animaux dans les prairies naturelles
  • Je veille à la protection de l'environnement dans le cadre de l'agriculture raisonnée
  • Je nourrie mes animaux avec un complément alimentaire garanti SANS OGM
Reproduction
Afin d'améliorer le génétique du cheptel, deux types de reproduction se complètent: insémination avec le matériel des plus beaux torreaux de race Limousine et la reproduction naturelle avec notre propre reproducteur Baracouda (N FR 2307284851)
Vign_dsc02394
Mes animaux
Vign_dsc02440

Mon troupeau est composé de 70 vaches-mères, de 30 genisses et de 40 veaux.
La race Limousine est cette fameuse race à viande connue par ses qualités gustatives.
Tous les animaux naissent à l'exploitation. Leur nourriture se compose:

  • de nos fourrages;
  • de nos céréales:
  • d'herbes fraîches de nos prairies.

La vie de la Ferme en Hiver
Vign_dsc01112
Le climat de l’Aveyron est caractérisé par la double influence du Massif central et de la Méditerranée. Cela se traduit par des périodes de gelées matinales et de neige, et d’autres où la température est plus douce avec le vent d’Autant qui peut « rendre fou ».
Nos animaux sont habitués à rester dehors et supportent bien ces changements climatiques, néanmoins, nous restons vigilants quant à leur bien-être. Nos tâches hivernales principales sont :
- Nourrir les animaux. Les vaches mangent de l’herbe qui reste dans les prairies mais cela ne leur suffit pas car elle est moins riche en cette saison. Nous donnons tous les jours du foin, de l’ensilage de maïs et de la farine. Cela apporte des éléments nécessaires à la lactation des vaches-mères. Le soin particulier est dédié aux veaux qui viennent manger aux nourrisseurs « en libre-service ».
- En plus de la nourriture, nous mettons à disposition de nos animaux des minéraux et du sel en poudre et en pierres qu’ils lèchent à volonté. Ce complément alimentaire permet de maintenir la défense naturelle contre les maladies et assure un bon développement du fœtus car beaucoup de vaches en cette saison sont en période de gestation.
- La surveillance des retours en chaleur est une tâche importante qui prend beaucoup de temps. Dès que nous remarquons le retour en chaleur d’une vache, nous assurons l’accès du taureau pour qu’il puisse faire son travail.
- Assurance de la propreté dans les stabulations. Bien que nos animaux passent la plupart du temps à l’extérieur, ils viennent quand même dans les stabulations pour se nourrir. Une des tâches les plus importantes est d’assurer un bon accès et un bon état de propreté dans ces endroits car la santé animale en dépend.
- Cette année, nous avons un nouvel « apprenti », un Border Collie qui vient seconder son maître dans la gestion du troupeau. Il s’appelle Garou. Il adore la vie à la ferme, les vaches, mais ces dernières n’apprécient guère cet intrus et lui font la tête. Nous nous occupons donc du dressage de Garou qui, on l’espère, sera opérationnel l’été prochain.
Comme vous le voyez bien, le travail, ça ne manque pas...

Jumeaux
Vign_jumeaux_011
De nouveau, des jumeaux sont née chez nous: une petite femelle et un mal. Les bébés sont très frêles mais se portent de mieux en mieux. La maman est très heureuse et protège bien ses petits. Les naissances multiples représentent bien des risques pour la vache et pour les veaux. Elles demandent beaucoup d'attention et des soins particuliers. Nous sommes contents de les voir profiter et grandir à côté de leurs mamans.
Triplés
Vente directe de la viande de l'Aveyron
Créer un site avec WebSelf